Depuis plusieurs saisons, le style scandinave s’invite dans nos intérieurs. Épuré, rassurant, beau et fonctionnel, il fait son apparition dans les années 1950 en s’inspirant des pays du nord de l’Europe (Finlande, Suède…). Il rappelle l’esprit des chalets des montagnes ou l’on aime se prélasser des heures durant sous un bon plaid accompagné d’un thé bien chaud. De la douceur à l’état pur, on aime son ambiance cocooning et ses couleurs pastel. Vous aussi, laissez-vous tenter par le style nordique !

Un maître mot : la fonctionnalité !

Du côté de nos voisins scandinaves, l’habitat occupe une place importante. L’hiver étant très rude, la maison est l’endroit pour se ressourcer, pour recevoir et partager des moments conviviaux. Pour la rendre agréable, elle se doit d’être avant tout fonctionnelle.

Cela évite de perdre de la place et facilite la bonne circulation entre les pièces. Les meubles sont d’ailleurs modulables pour permettre de gagner de l’espace. Par exemple, on opte pour des tabourets empilables ou des tables amovibles.

L’organisation est essentielle et les rangements sont très importants. Vous pouvez placer dans votre chambre un panier pour y déposer vos vêtements, des casiers pour vos livres, des portes revues au mur pour vos magazines…

Des couleurs lumineuses et claires

Le beige et le blanc sont les principales couleurs utilisées dans la décoration d’intérieur au style scandinave. Le mur et le mobilier peuvent ajouter des touches de couleur naturelle comme le bleu de la mer ou le gris des galets.

Privilégiez donc l’harmonie des couleurs avec des tons clairs. Pour rajouter un peu de peps et de contraste à l’ensemble, vous pouvez ajouter des couleurs pastel comme le rose clair, le vert menthe ou le bleu clair.

Quels matériaux et mobilier adopter ?

Côté meubles, on se laisse tenter par un mobilier épuré et intelligent qui facilite le rangement ou des étagères ou l’on expose des objets de décoration ou des souvenirs, des cadeaux qui font vivre l’espace. On raconte ainsi une histoire à travers le choix de sa décoration.

Le bois est l’indispensable du style scandinave. Ode à la nature, ce matériau apporte de la chaleur. Choisissez des meubles en bois massif comme le bouleau ou le pin aux lignes épurées et design. Le bois clair accentuera la luminosité de vos espaces d’intérieur.

La petite décoration et les textiles

On mise sur quelques accessoires comme une lanterne sur une table, des bougies sur la cheminée ou des miroirs au mur… la petite décoration vous permettra de souligner les lignes d’un meuble, d’une étagère, en somme de valoriser une zone et de créer une ambiance par son simple agencement.

Veillez à éviter la « surcharge » de petits objets et adoptez un style épuré.

Le style scandinave apporte beaucoup d’importance au choix des textiles au salon et dans la chambre. Ils permettent de transformer une pièce par leur simple présence sans se ruiner ! Aux motifs graphiques et souvent très colorés, les textiles habillent et réveillent votre intérieur. On les retrouve dans les plaids, les tapis, les coussins, les rideaux… ils ajoutent un une touche fantaisie face au blanc des murs et au bois clair des meubles.

Le design scandinave peut se résumer à un état d’esprit : « less is more ». Simple, pratique et esthétique, on adopte ce style sans fioriture ni artifice pour gagner en confort et en fonctionnalité. La maison sera désormais votre nouveau refuge où vous prendrez plaisir à partager des moments entre amis ou en famille.

Nombreux sont les français qui aimeraient vivre et trouver une belle maison Ă  la campagne. Quoi de mieux qu’une ancienne ferme rĂ©novĂ©e pour ce faire ? Ce projet permet l’exploitation de très beaux volumes vous offrant une grande libertĂ© d’action et une multitude de possibilitĂ©s d’amĂ©nagement. Nous vous conseillons sur les principales dĂ©marches Ă  rĂ©aliser pour mettre en Ĺ“uvre cette rĂ©novation bien particulière.

 

Quelles dĂ©marches administratives ?

 

Comme tout chantier conséquent, la rénovation d’un corps de ferme est soumise à des obligations administratives.

Tout d’abord, vous avez l’obligation de vĂ©rifier auprès de la mairie s’il est possible d’effectuer un « changement de destination Â», c’est-Ă -dire de transformer un bâtiment agricole en structure d’habitation. En zone agricole, il arrive que les communes s’opposent Ă  ce chantier.

Ensuite, la seconde dĂ©marche administrative correspond Ă  la demande d’un certificat d’urbanisme. En consultant le Plan d’Occupation des Sols (POS) ou le Plan Local d’Urbanisme (PLU), vous vous assurez de la validitĂ© du projet de restauration. Ces documents rassemblent les diverses règlementations en vigueur qu’il convient de respecter dans la commune.

Si le changement de destination est accepté (étape 1), il vous sera possible de déposer une demande de permis de construire.

 

Préserver le patrimoine architectural du bâtiment

 

Les fermes sont certes des bâtiments agricoles mais sont souvent équipées de pièces architecturales d’exception (escalier en chêne massif, pierres taillées à la main, voutes imposantes etc). Donc si vous avez le projet de rénover une ferme, pensez à conserver son patrimoine architectural. Bien entendu, cela ne vous empêchera pas d’y intégrer tout le confort et les équipements d’une habitation moderne.

Pour tirer le meilleur parti de la structure du bâtiment, nous vous recommandons de faire appel à un expert, maître d’œuvre ou architecte qui saura vous guider dans la rénovation du lieu.

A noter qu’il est obligatoire de faire appel à un architecte lorsque la surface habitable de la ferme dépasse les 170 m².

 

Inspections et analyse de la faisabilité du projet

 

Il est très important de vérifier l’état des fondations du corps de la ferme car elles permettent de stabiliser l’ensemble du bâtiment. Il s’agit de la première étape des travaux.

Il faut porter attention Ă  la prĂ©sence de fissures, de dĂ©collement… s’il y en a, pensez Ă  les rĂ©nover !

Cela passe ensuite par l’inspection de la façade du corps de la ferme. Avec le temps, elle a pu se dégrader ou perdre de son charme d’origine. Si c’est le cas, songez au ravalement de façade.

Pour assurer le confort thermique du futur habitat, soyez attentif à l’état des menuiseries de la ferme (portes et fenêtres). Une rénovation est parfois nécessaire car les fermes sont rarement équipées de portes blindées ou encore de double vitrage.

Quant à la toiture, elle doit être vérifiée et inspectée aussi car, en cas de fragilité, de moisissure ou de charpente abîmée, vous devrez la rénover.

 

Budget et aides financières

 

Pour concrétiser ce projet de rénovation, il est indispensable de prévoir un budget au préalable. Ces travaux sont d’ailleurs bien plus complexes et longs que ceux d’une rénovation d’une ancienne maison. Les critères qui déterminent le budget sont nombreux, à commencer par l’état initial de la ferme. Plus les travaux sont nombreux, plus le budget devra être plus important.

De façon gĂ©nĂ©rale, comptez encre 1 000 et 1 500 € par m² pour l’intĂ©gralitĂ© des travaux.

Pour les travaux d’isolation au niveau de la façade et de la toiture, comptez entre 100 et 400 € (en fonction de leur état, les coûts peuvent varier).

 

Certaines aides de l’État peuvent réduire le coût de rénovation d’une ferme. Elles concernent essentiellement la rénovation énergétique du lieu. Pour être plus précis, il s’agit du chauffage, de l’eau chaude, le ventilation, l’électricité et l’isolation. Il existe par exemple l’éco prêt à taux zéro, le crédit d’impôt à la transition énergétique, la prime énergie… Renseignez-vous au préalable pour pouvoir profiter de ces aides.

 

La décoration pour sublimer le charme authentique de la ferme

 

Ne sous-estimez pas l’importance de la dĂ©coration dans la rĂ©novation d’une ferme ! Ce type de bâtiment possède dĂ©jĂ  naturellement un charme insoupçonnĂ© et beaucoup de cachet. Mais en prenant le temps de soigner sa dĂ©coration, vous pouvez l’amĂ©nager de façon unique et Ă  votre image. Vous pouvez la rendre conviviale et chaleureuse ou plutĂ´t sobre avec un style minimaliste.

Comme pour tout projet de rénovation, misez sur l’éclairage des pièces. L’installation de plusieurs systèmes d’ouverture est de mise pour un rendu lumineux et aéré.

N’oubliez pas de poncer ou de passer des coups de peinture sur les murs et le plafond pour rafraichir l’état général du lieu.

 

VoilĂ  nos quelques conseils pour rĂ©nover une ferme en habitation moderne et confortable. Ce type d’habitat est plutĂ´t rare et dispose de bels atouts architecturaux. Cependant, ne perdez pas de vue que d’importants travaux de rĂ©novation sont Ă  prĂ©voir ainsi qu’un important budget !

L’amĂ©nagement intĂ©rieur d’espaces commerciaux

Le local ou espace commercial est un établissement qui accueille et reçoit du public, mais aussi des salariés, ce qui implique qu’il doit respecter un certain nombre de normes en termes d’accessibilité et de sécurité. Ce sont deux éléments essentiels à prendre en considération dans l’aménagement de ce type de structure. L’agencement intérieur doit être pensé et réfléchi pour faciliter le parcours client et, in fine, valoriser l’image de marque de l’enseigne afin d’attirer et de fidéliser cette clientèle. La présentation du point de vente est liée au marketing : l’identité visuelle est cruciale, c’est pourquoi on fait souvent appel à un architecte d’intérieur qui trouve le juste équilibre entre stratégie commerciale de l’entreprise et configuration de l’espace. Le design global de l’espace commercial repose ainsi sur différentes exigences.